Premières pannes….

Il fallait attendre le retour pour que nos nobles montures montrent des signes de faiblesse… c’est en effet sur la cote nord de l’Espagne que la « Pollito » perd toute capacité d’accélération… le cable ! pas de problème l’équipage intervient et on repart….Au tour de « Pierrette » de perdre son embrayage, William et son équipage en experts maintenant rodés à la mécanique de leur 4L,
réussit à réparer et repart également.
Nuit au bord de la mer, mais également sous l’eau.. car la pluie de Gallice nous gratifie sa fraicheur !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s